•••NOUVELLES & Récits courts••• les editions de la reine blanche

Les titres

l'abencérage antonio de villegas Dans la philosophie antique, la vertu est un ensemble de quatre valeurs principales ; le courage, la justice, la tempérance et la sagesse. En mettant face à face deux personnages, l'un chrétien l'autre musulman, Antonio de Villegas démontre que tous deux possèdent ces quatre qualités. (...) Puisant dans la pensée antique, Villegas tente d'établir un nouvel ordre, en dehors du champ religieux. (...) Dans cette optique, L'Abencérage (1565) est un texte subversif car les valeurs qu'il promeut s'opposent de façon radicale au processus d'unification religieuse qui élimine la liberté de conscience. (Isabelle Taillandier)
AVANT LA VIE KLAUS MANN Ce recueil présente huit nouvelles inédites de Klaus Mann, publiées entre 1924 et 1932. Il s'agit d'œuvres de jeunesse, inscrites dans le chaos provoqué par la défaite de 1918 et l'instauration de la République de Weimar. L'auteur, qui a entre 18 et 26 ans, décrit une jeunesse confrontée à une profonde crise sociale et politique. Le jeune écrivain présente la réaction de sa génération comme une recherche désespérée d’une nouvelle voie, d’un nouveau sens à la vie.
CONTES D’AMOUR EMILIA PARDO BAZÁN Ce recueil présente 26 nouvelles inédites, publiées entre 1891 et 1909. L’écrivaine espagnole se trouve alors au fait de sa célébrité en tant que romancière, ce qui lui permet d’approfondir le récit court, genre qu’elle affectionne particulièrement et dont elle est encore maintenant la meilleure représentante en Espagne. Les histoires ici racontées explorent tous les aspects de l’amour : amour-passion, amour-compassion, désamour, amour à tout âge, amour pour un inconnu, amour au-delà de la mort… sans oublier l’infidélité et la violence amoureuse.
les couleurs et les sons isabelle taillandier Composé de 11 nouvelles, ce recueil est placé sous l’égide de Baudelaire. Ces nouvelles, toutes inspirées par des œuvres plastiques et musicales, veulent mettre en valeur les « correspondances » que nous faisons avec les œuvres d’art qui nous marquent. Entrent ainsi en scène une écrivaine hantée par une histoire qu’on lui a racontée, une jeune femme qui rêve de devenir professeur de latin, Velázquez et son ambition dévorante, une grand-mère espagnole racontant son exil en France à sa petite-fille, une photographe allemande déambulant dans Hambourg dévastée par l’Opération Gomorrhe, un couple d’amoureux visitant Grenade, et bien d’autres encore.
L’ETE JAUNE MAHIR ÜNSAL ERIŞ Les huit récits de ce recueil se déroulent dans différents quartiers d’une même ville, au même moment, autour du même phénomène naturel, à savoir une tempête de sable jaune, suivie peu après d’un tremblement de terre. Ces textes évoquent huit mondes différents, huit moments marquants de la vie de gens ordinaires, très représentatifs de leur culture mais que l’auteur réussit à rendre universels. Ces histoires tournent autour des âges de la vie, du couple, des relations parents-enfants. Elles se recoupent, se détachent, s’entremêlent… le tout dans une langue à la fois sobre et très imagée, pleine d’humour et de tendresse.
EXISTENCES SILENCIEUSES HERMAN BANG Ce recueil de dix nouvelles publiées entre 1880 et 1899 offre un panel représentatif de l’écriture impressionniste de l’écrivain danois Herman Bang (1857-1912). Fin observateur des frustrations et espoirs manqués, il fait sans cesse osciller ses personnages entre comique, tragique et pathétique. Ses portraits féminins notamment sont peints avec une grande sensibilité : Irène Holm (la danseuse ratée), Pernille (l’adolescente amoureuse), les prostituées de Parias.
les indices de l'oubli ARNAUD GENON Le feuilletage de l’album de famille est un geste universel qu’Arnaud Genon transforme en geste littéraire. Les indices de l’oubli propose une réflexion sensible et délicate sur nos rapports avec les vieux albums de photos de famille. Parallèlement, l’auteur s’interroge sur le souvenir que nous gardons des êtres qui ne sont plus, ce qui le conduit à poser également la question de l’immuabilité de notre identité. Même si le point de départ de ce récit est une expérience personnelle, celle-ci résonne immédiatement chez le lecteur qui se sent happé dans le cadre de la réflexion.
Le lorgnon Delphine de Girardin Dans cette nouvelle fantastique de 1832, un lorgnon est tellement bien fait qu’il permet de lire les pensées de ceux que l’on regarde... On appréciera la subtilité et la richesse de ce vaudeville traitant de la grande affaire du mariage dans la société du XIXe siècle : amour, intérêt, considérations mondaines. L'intrigue se noue de méprises, de fausses confidences, d'erreurs de jugement, de digressions parfois centrales (...) avant un dénouement inévitablement heureux.
Naufragées EMILIA PARDO BAZÁN Dans ces 21 textes, publiés entre 1883 et 1915, la grande nouvelliste espagnole s’interroge sur la violence contre les femmes sous toutes ses formes : physique, psychologique, morale, judiciaire, sociale. Sa plume directe et franche - teintée toutefois de l’humour et de l’ironie qui la caractérisent - évoque la brutalité, la jalousie et le despotisme, brosse le portrait de femmes victimes des hommes, parfois aussi d’elles-mêmes, fait le procès d’une société leur offrant peu d’horizons et condamnant durement leurs erreurs.
Récits verticaux Luis Foronda La vie dure le temps d’un vol. Le poids de la routine alourdit les ailes et seule l’imagination nous permet de continuer à être « l’oiseau le plus léger et fugace » (Miguel Hernández). Ces contes sont nés, il est vrai, pour voler. Je les ai écrits afin qu’ils soient lus à la radio puis mis en ligne dans la verticalité d’un blog. Ils ont ensuite été exposés sur les murs de centres culturels, de pubs, de bibliothèques, et autres lieux de perdition. Je pense souvent que ces récits ont fait le chemin à l’envers car, après avoir parcouru les ciels et les enfers, sur des murs réels ou virtuels, grâce au bouche à oreille, après donc avoir été oiseaux, ils sont devenus pages. Je crois cependant qu’ils conservent intact leur désir naturel d’être debout. C’est dans leur ambition de verticalité et dans leur envie de voler que se cache leur secret. (Luis Foronda)
soupirs isabelle taillandier Soupirs est un recueil de treize textes qui mettent le doigt sur le moment décisif où un être arrive au point de parfaite compréhension et d’acceptation de son destin, puis présentent l’ouverture éventuelle qui en découle. Une première partie évoque des personnages mythiques et des personnes réelles. Une seconde partie propose une réflexion sur différents états amoureux. L’ensemble de ces textes relèvent le défi de textes courts, cette brièveté permettant une approche poétique de la prose.

catalogue | la maison d'édition | contact

©2022 - les editions de la reine blanche - SIRET :  821 958 667 00015 - création : vb-cg.fr