•••NOUVELLES & Récits courts••• les editions de la reine blanche

Les préfaciers

PIERRE BRUNEL

Né en 1939, Pierre Brunel a enseigné la littérature comparée à l’université Paris IV-Sorbonne et a publié de nombreux ouvrages de critique littéraire, notamment sur Arthur Rimbaud et Paul Claudel. Il a fondé en 1981 le Centre de Recherche en Littérature Comparée (CRLC) et en a été le directeur jusqu’en 2006. De 1988 à 2017,

il a dirigé les Cours de Civilisation française de la Sorbonne (CCFS), dédiés à l’enseignement du Français Langue Etrangère (FLE). En 2015, il a été élu membre titulaire de l’Académie des sciences morales et politiques et siège au fauteuil IV.

Pour les éditions de la Reine Blanche, il a préfacé Soupirs, recueil de nouvelles d’Isabelle Taillandier, publié en 2017.

©Pierre Brunel

MARTA CARAION

Marta Caraion (née en 1967) est professeure de littérature française à l’Université de Lausanne et s’intéresse depuis toujours aux relations entre littérature, photographie et mémoire. Elle est l’auteur de Pour fixer la trace. Photographie, littérature et voyage au milieu du XIXe siècle (2003). Son intérêt actuel pour les représentations d’objets en littérature est issu de ses réflexions sur la photographie. Pour les éditions de la Reine Blanche, elle a préfacé Les indices de l’oubli d’Arnaud Genon.

salvador compan

Né en 1949, Salvador Compán est un professeur de Lettres, écrivain et journaliste espagnol. Passionné d’art, il pratique aussi la peinture et le dessin en amateur.

Jusqu’à aujourd’hui, il a publié sept romans et un recueil de contes.

Son dernier roman est El hoy es malo, pero el mañana es mío (Espasa, 2017). Pour les éditions de la Reine Blanche, il a préfacé Récits verticaux de Luis Foronda,

publié en 2018 dans une traduction d’Isabelle Taillandier.

Ana María FREIRE LÓPEZ

Professeure de littérature espagnole moderne et contemporaine à la UNED,
Ana María Freire López a consacré une grande partie de ses recherches à l’œuvre d’Emilia Pardo Bazán, galicienne comme elle. Elle dirige d’ailleurs le portail consacré
à l’auteure espagnole sur la page de la Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes.
Pour les éditions de la Reine Blanche, elle a préfacé Contes d’amour d’Emilia Pardo Bazán.

MADELEINE LASSÈRE

Née en 1939, Madeleine Lassère a enseigné l’histoire contemporaine à l’université Michel de Montaigne (Bordeaux III). Passionnée par le XIXe siècle, elle l’a fait revivre en évoquant les figures françaises les plus emblématiques de cette période. C’est dans cette perspective qu’elle a publié une biographie de Delphine de Girardin : Delphine de Girardin. Journaliste et femme de lettres au temps du romantisme (2003, Perrin, Paris). Pour les éditions de la Reine Blanche, elle a préfacé Le Lorgnon (1832) de Delphine de Girardin, publié en 2017 avec une édition augmentée.

©Madeleine Lassère

UWE NAUMANN

Uwe Naumann (né en 1951) est un enseignant et éditeur allemand. Au cours des années où il a travaillé chez l’éditeur hambourgeois Rowohlt, il s’est distingué par son travail sur la famille Mann, s’efforçant notamment de publier et/ou de rééditer les écrits de Klaus et de sa sœur Erika. A ce titre, il a dirigé la monumentale monographie consacrée à Klaus : « Ruhe gibt es nicht, bis zum Schluß. » Bilder und Dokumente (2001).

Pour les éditions de la Reine Blanche, il a préfacé Avant la vie de Klaus Mann.

©Deutsche Nationalbibliothek, Stephan Jockel

CHRISTIAN BANK PEDERSEN

Christian Bank Pedersen (né en 1969) enseigne la littérature et la civilisation scandinaves à l’université de Caen Normandie. Ses travaux portent essentiellement sur la littérature scandinave de 1800 à nos jours, ainsi que sur la littérature de langue allemande de la première moitié du XXe siècle. Pour les éditions de la Reine Blanche, il a préfacé le recueil Existences silencieuses de Herman Bang, qu’il a également co-traduit du danois avec Jacques Privat.

©Christian  Bank Pedersen

EDUARDO TORRES COROMINAS

Né en 1976, Eduardo Torres Corominas est professeur de lettres hispaniques à l’Université de Jaén (Espagne). Il est aussi membre de l’équipe interdisciplinaire IULCE (La Corte en Europa) de l’Université Autonome de Madrid qui étudie comment les monarques européens ont établi, depuis leurs Cours, un processus de transformation des valeurs et des modes de vie, lesquels ont irradié vers les autres Cours d’Europe. C’est dans cette perspective qu’Eduardo Torres Corominas a étudié l’œuvre d’Antonio de Villegas : Literatura y facciones cortesanas en la España del siglo XVI. Estudio y edición del Inventario de Antonio de Villegas (2008, Polifemo, Madrid). Pour les éditions de la Reine Blanche, il a postfacé L’Abencérage d’Antonio de Villegas, publié en 2017 dans une traduction d’Isabelle Taillandier.

©Eduardo Torres Corominas

catalogue | la maison d'édition | contact

©2019 - les editions de la reine blanche - SIRET :  821 958 667 00015 - création : vb-cg.fr